Blog d'illustration, dessin et peinture numérique

Autoportrait, un exercice difficile


Je commence à avoir une bonne expérience en portrait, mais il y a un exercice que je ne maîtrise pas du tout : l'autoportrait.


J'avais fait quelques tentatives fin 2018 après avoir commencé à vraiment étudier le portrait et surtout après avoir lu le livre de Betty Edwards : Dessiner grâce au cerveau droit.

Sur cette page, j'ai tenté de faire le moins de lignes possibles et donc de gommer le moins possible. C'est principalement un exercice d'observation, et ces 2 dessins très sommaires ont dû me prendre 4 à 5h chacun...

Je vois mes erreurs, mais ces 2 dessins ont une qualité : c'est pas mal ressemblant. Et ça va être quelque chose que je n'arriverai jamais à retrouver sans passer autant de temps à observer.


Sur cette seconde planche, j'essaie de passer moins de temps à observer, plus de temps à dessiner, en posant quelques valeurs.

Ça ressemble plus à une cousine. Des erreurs de mesures flagrantes m'ont fait perdre la ressemblance. J'ai un visage allongé, oui, mais pas à ce point. Je ne suis pas loin de la caricature en fait.


J'ai retenté l'exercice en numérique, toujours en 2018.


Mais encore une fois, ça ne va pas.

Le visage est toujours trop long, les lèvres sûrement trop épaisses, les yeux définitivement trop grand.


Ceci dit, le portrait en lui-même, en dehors de toute ressemblance n'est pas mauvais du tout. Et ça sera ma dernière tentative d'auto portrait jusqu'à fin 2020.



En novembre 2020, je décide donc de faire un autoportrait.

Depuis, j'ai beaucoup progressé en portrait, et j'espère pouvoir enfin dessiner un autoportrait ressemblant...

Je ne l'ai pas fini, car encore une fois, ça ne va pas.

Mes distances œil-nez et nez-bouche sont fausses !

Bien trop longues.

C'est dur de se regarder si longuement...


Je laisse reposer ce projet, et puis je me demande : pourquoi vouloir faire un autoportrait réaliste quand depuis des mois, je fais des illustrations surréalistes ?

Je décide d'intégrer mon portrait dans mon univers désertique rétro SF.

Et s'il ne me ressemble pas, et bien tant pis.


Très rapidement, après cette décision, j'ai l'idée du concept : deux mains géantes sortant du sable, tiennent une tête. Pas de corps, pas de cou, juste une tête posée sur deux mains. Et pour rester cohérente avec mes précédentes illustrations, il n'y aura ni cheveux, ni sourcil. Je sais que cette décision va rendre la ressemblance encore plus compliquée à trouver, et du coup, me faciliter un peu le travail, j'opte pour un portrait de face, un angle que je maîtrise très bien. Je n'aurai pas à réfléchir à la construction du portrait, je pourrai me concentrer sur les distances entre chaque élément, et la forme du visage.


Je prends moult photos pour mettre toutes les chances de mon côté. Et je commence à faire pleins de croquis, de différentes tailles, plus ou moins détaillés. Le but est de me familiariser avec les formes et les distances de mon visage. Voici une des pages de croquis :

Le croquis le plus détaillé en haut est le plus ressemblant. Mais la présence des sourcils aide beaucoup. Ce n'est pas gagné. ^^

Après deux heures de petits croquis, je finis par me lancer dans un croquis plus détaillé sur toute une page A4.


Mon principal problème, c'est que mon visage n'a rien de particulier (le nez à la rigueur, mais de profil, de face il est très "standard"). Du coup, j’ai du mal à trouver un élément du visage reconnaissable. Il y a tout de même un détail récurrent sur toutes mes photos, de face ou pas : les cernes. Je suis une grosse dormeuse, une heure de sommeil en moins et j'ai des cernes de malade (sans être forcément fatiguée).

Je me concentre alors sur le regard, et surtout les cernes.

Pour être honnête, je ne me reconnais pas. Tant pis.

Je scanne le dessin pour le comparer à mes photos et voir mes erreurs plus facilement.

Une fois sur mon écran, au lieu de faire ça, je me mets à redessiner par-dessus en numérique, et je modifie le concept :

Tout ce travail préparatoire pour en arriver au croquis final m'a pris facilement 15-16h.


Je finis par faire une comparaison avec les photos, et niveau distance (œil-nez-bouche), c'est assez correct. Mes erreurs principales sont : le nez manque de structures et les lèvres n'ont pas la bonne épaisseur. La lèvre supérieure est légèrement plus fine. Je laisse tout de même le dessin tel qu'il est. Il sera un repère de mon niveau pour 2021.

J'espère pouvoir faire un meilleur autoportrait plus tard, peut être dans 2 ou 3 ans.


Je transfère mon nouveau croquis à moitié tradi, à moitié numérique sur mon papier aquarelle.

Et puis c'est parti pour la couleur. Comme pour "Miroir", je me filme. Mais j'avais aussi filmé une partie du processus du croquis A4 ! La partie croquis est accélérée 600x, mais on peut me voir faire quelques gestes de calcul de distance (faut être attentif, ça va vite ^^).

Le temps réel de la mise en couleur est d'un peu plus de 4h. En voici le résultat final :

Au final, je pense que le regard n'est pas si mal réussi.

Il y a quelque chose. Ça me ressemble un peu, de loin.


Je décide du titre "Témoin". Si cet autoportrait est le témoin de mon semi-échec à l'exercice d'autoportrait, un portrait est aussi le témoin d'un instant passé. L'année 2020 a été dure, par rapport à ce que nous avons tous vécus autours du monde, mais aussi plus personnellement, et mon portrait en témoigne aussi. Ceux qui regarderont, en deviendront un témoin à leur tour. Un témoin, c'est aussi un repère physique dans un désert sans fin... ;)


Même si l'exercice de l'autoportrait n'est pas réussi à 100%, l'illustration finale me plaît quand même, et j'ai pris beaucoup de plaisir à la peindre.


Allez, au prochain, ça sera encore mieux ;) En attendant, je travaille déjà sur le prochain concept !

par Marine Feuilleaubois.

© 2021 PLUME illustrations

Tous droits réservés.

Illustration, portfolio, blog, boutique en ligne et cours de dessin - bordeaux, Mérignac, Nouvelle Aquitaine, France

fleche grise
PLUME illustrations logo
  • Instagram
  • Facebook
  • twitch_channel
  • YouTube
  • Twitter
PLUME illustrations
0