standardShadowY,standardShadowX,standardShadowBlur,standardShadowColor

Sortir de sa zone de confort - 2

Petit rappel : Il y a quelques semaines je me suis inscrite à un concours de dessin sur un groupe facebook.
Vous trouverez un premier article à ce sujet ici : Sortir de sa zone de confort - 1
Et j'ai été sélectionné pour passer au second tour ! *\o/*
 

Et qui dit nouveau tour, dit nouveau sujet : création originale d'un personnage hybride humain/plante.
Deux semaines de délai pour rendre les copies comme précédemment.

Très rapidement, je pense d'abord aux Sylvari de Guild Wars 2, puis à Groot des Gardiens de la Galaxie, et enfin à Brian Froud et ces dessins de fées et trolls des bois. Ses personnages ne sont pas forcément des hybrides, mais l'ambiance forestière m'y a tout de même fait pensé. Allez, commençons par le début, un petit moodboard !

 

Histoire de m'échauffer je redessine quelques unes des références que j'ai sélectionnées.

 

L'homme arbre me plaît bien, mais me rappelle trop l'arbre dans Zelda, et puis le croquis est vraiment trop proche de l'original. Le second croquis s'éloigne un peu de l'original, mais surtout, il me donne une idée. Une sorte d'esprit de la forêt humanoïde avec un écosystème de sous-bois (mousse, champignons, fougère...). Pendant mes recherches pour le moodboard j'étais tombé sur un croquis de la fée clochette, je décide de reprendre la pose de ce croquis et je recrée ma propre scène.

La référence :

 

Ma version :

 

Je fais vite fait quelques recherches sur la flore des sous-bois pour savoir quelles couleurs utiliser, et quel type de détails ajouter à mon personnage.


Je retiens notamment ces espèces de pistils rougeâtres. Ça me permettra de mettre quelques détails rouges au milieu de cet amas vert (même s'il y a plein de verts différents !).

C'est parti, je transfère mon croquis sur mon papier aquarelle. Et j'ai - un peu- documenté mon avancée cette fois !

 

Une fois le transfert effectué, je ne sais pas trop par quoi commencer. D'habitude, je fais les contours au feutre de suite pour me faciliter le remplissage des couleurs. Mais là, je voulais que les détails de la chevelure soient très organiques. Je décide donc de peindre d'abord et d'ajouter les contours à l'encre après, en utilisant les heureux hasards de l'aquarelle pour faire mes contours dans la chevelure.  Je commence par la chevelure de mousse, champignons et fougères. Ça rend plutôt bien et ça me motive bien à continuer. 

 

J'applique une couleur de fond et j'imagine un fond assez sombre pour bien mettre en valeur mon personnage plus clair, et aussi pour donner une ambiance un peu glauque. Le personnage est peut-être une belle jeune femme, il n'est pas forcément bien faisant. Je voulais que l'environnement reflète cette ambivalence. Une fois les principales couleurs placées, je rajoute des contours au feutre très fin. J'avais beaucoup aimé utilisé mon feutre 0.1 lors de la précédente illustration !

 

J'utilise de la gouache pour les petites lucioles et pour le fond, je décide de le renforcer au crayon de couleur que je dilue sur le papier avec de l'essence minérale. J'ajoute des silhouettes humanoïdes dans mon fond, comme une forêt d'êtres vivants (ou non)  hybrides.

 

Du coup, j'imagine ces êtres comme des êtres humains survivant à un cataclysme, ils se sont adaptés en s'hybridant avec leur environnement. Mon personnage n'a pas besoin de se nourrir, la flore des sous-bois le fait pour elle. En retour, elle abrite et protège cette flore. Le petit personnage à ses pieds serait une autre forme de vie, comme des tous petits humains prenant ces êtres géants pour quelques divinités sûrement... Le titre sera : La requête.
Bon, je pars un peu en trip avec cette histoire, mais pourquoi pas ^^

 

Après pas mal de couches de crayons de couleur, d'attente de séchage (l'essence minérale met beaucoup de temps à sécher...), et de retouche aquarelle et gouache :

 

Bon, y'a un gros soucis au niveau du bras... Le coude est bien trop bas. Et je m'en rends compte aujourd'hui en écrivant cet article.
Le dessin de la main est assez maladroit aussi, mais ça passe... Les reflets des lucioles ont un rendu un peu trop dur, j'aurai certainement du les anticiper lors de mes premières couches d'aquarelle...

 

Malgré tous ces petits défauts, j'aime bien le résultat final (ouéééé !) ! Et toi qu'en penses-tu ?
Encore une fois, ce concours me permet de dessiner et peindre quelque chose que je n'aurai jamais fait autrement. Je peux aussi dire que cet exercice m'a bien fait progresser en aquarelle.

 

Matériels utilisés pour l'illustration finale :

  • Papier Arches, grain fin, 300g
  • Aquarelles Holbein (couleurs utilisées : Terre verte, Vert de vessie, Mars violet, Rouge indien, Terre d'ombre, Jaune ocre)
  • Gouache Holbein (Acryla gouache, une peinture avec la finition matte de la gouache et le séchage permanent de l'acrylique)
  • Stylo Uni Pin 0.1
  • Pinceau Princeton Neptune, taille 10
  • Pinceau Da vinci ussuri sable, taille 2

 

Tous sont disponibles chez Jackson's art (lien de parrainage), sauf le pinceau Da vinci que j'avais trouvé chez Boesner. Papier et stylo sont aussi disponibles chez Boesner.

Marine Feuilleaubois

09.07.2019

Processus créatif, Illustration traditionnelle, Fantaisie