Illustration "Une envie de Sushis"

Voici le premier article d'une série sur les étapes de création d'illustrations parce que le processus n'est pas forcément le même selon le medium, le support, les contraintes, le sujet, etc. On commence avec une illustration numérique sur le thème des makis (et quelques sushis !) sans contrainte particulière, je souhaitais juste créer une illustration colorée et très graphique.

 

J'ai toujours trouvé les sushis fascinants. Avec leurs formes et couleurs très diverses, ça faisait un bout de temps que je souhaitais créer une illustration sur ce sujet. Généralement, j'aime bien commencer par un "moodboard". Je collecte des images et photos du sujet à illustrer.

 

Le but de ces recherches n'est pas de recopier le travail de qui que se soit, mais plutôt d'en extraire les formes et les couleurs qui m'inspirent. J'ai sélectionné particulièrement les images vu de dessus. Les photos "top down" sont très à la mode depuis quelque temps et les makis se prêtent superbement bien à l'exercice.

 

Je voulais faire une illustration très stylisées tout en exploitant un maximum les différentes formes et couleurs des makis. Je commence à griffonner des idées sur ma tablette graphique. 

 

Le troisième croquis me parait le plus pertinent. Le principe de casser l'espace visuel avec les baguettes qui viendrai piocher un maki me plait beaucoup.

 

J'en arrive à un premier bout de composition, et pour m'assurer d'aller dans la bonne direction, j'en fais une version couleur. Ça me permet de voir ce qui fonctionne ou pas, et aussi ce qu'il manque, éventuellement.

 

 

Lors de la colorisation, je rajoute un nigiri "tako" (au poulpe) et "sake" (saumon). J'aime beaucoup le rendu du sushi tako ! J'aime bien l'idée des grains de riz éparpillés, mais à ce stade je ne suis pas encore certaine de les garder.

Les baguettes manquent d’intérêt et je décide d'y rajouter une inscription... Genre "Bon appétit" mais en Kanji japonais. Je cherche la traduction en japonais sur google. Et euh... ça n’existe pas. Ils ont un équivalent qui, mot pour mot, signifie "je reçois" et se prononce "itadakimasu".

En Kanji il existe deux versions, je choisis "いただきます" qui est la forme la plus polie.

Je finis pas remplacer le nigiri sake par un nigiri ebi (crevette), la coupelle de soja fait sont retour, et je finis par foncer mes contours gris, ça n'est pas tout à fait noir, et ça rend l'image un peu plus punchy.

Un des soucis avec le medium numérique, c'est qu'on tombe facilement dans le piège du jamais fini. Le moindre petit détail peut être retravaillé encore et encore. Et forcément, dès le lendemain, des détails m'embêtent... Du détail vraiment...

Les baguettes sont comme appuyées sur le fond au lieu d'être légèrement en hauteur prêtes à attraper le maki et la couleur du maki aux œufs de poisson est trop terne.

 

Même si l'illustration met en scène plutôt des makis, je décide de l'intitulé "Une envie de sushis", parce que tout ce temps sur cette illu.. ben ça m'a donné envie de sushis. =(^_^)=

Si tu as des questions sur cette illustration, n'hésite pas à les laisser en commentaire. Je serai aussi ravie que tu partages ton processus, ce que tu fais de différent, ce que tu fais de même !

Marine Feuilleaubois

27.07.2018

Processus créatif, Illustration, Photoshop, Digital painting, Peinture numérique