standardShadowY,standardShadowX,standardShadowBlur,standardShadowColor

Nous ne sommes pas tous des poètes

Si je peux écrire sur ce blog, et que tu peux le lire, c'est que nous avons appris.
Pourtant, nous ne sommes pas tous devenus des poètes.
 

Grâce à la lecture et l'écriture, nous savons apprécier un poème ou un roman. Ce sont aussi deux compétences utiles au jour le jour : lire un menu au restaurant, une notice d'utilisation, préparer une liste de course, écrire une carte d'anniversaire...

 

L'observation et le dessin, c'est un peu l'équivalent de la lecture et l'écriture.

 

Avec le dessin, il va falloir apprendre à faire abstraction de nos mots. On ne dessine pas une main, on observe et on dessine des formes. Savoir retranscrire une main en formes abstraites, c'est savoir dessiner. Là où la lecture va nous aider à construire et améliorer notre vocabulaire, l'observation va nous aider à reconnaître plus facilement les formes, pour nous construire une "bibliothèque visuelle". Et c'est avec cette bibliothèque visuelle que l'on peut faire du dessin d'imagination.
 

Pour être honnête, depuis le temps que je dessine, je ne m'étais pas posé la question de ce que je faisais.
C'était un peu instinctif.

Et puis récemment, j'ai lu ce livre : Dessiner grâce au cerveau droit de Betty Edwards.
Le livre n'est pas tout jeune (première édition en 1979 !), nous en savons aujourd'hui plus sur le sujet, et les détails du fonctionnement du cerveau droit et gauche qu'il décrit, ne sont plus vraiment d'actualités.

Ceci dit, cette lecture a été une révélation. Je mettais des mots sur ce que je faisais pour dessiner, mais aussi et surtout... sur ce que je ne faisais pas. Pourquoi ne m'a-t-on jamais appris ces techniques pendant mes études artistiques ??
Savoir ça, m'a permis de m'améliorer très rapidement ! 

 

Alors oui bon, c'est mignon tout ça,
mais pourquoi j'aurai besoin d'apprendre à dessiner ?

 

Besoin, je ne sais pas... 
Mais en tout cas, si tu en as envie, même si tu te penses sans talent et bien n'hésite pas. Le talent, c'est du temps passé à s’entraîner. Ça signifie que tu peux en avoir aussi, il suffit juste d'y dédier, tu l'as deviné : du temps. Si tu as un cerveau et au moins une main fonctionnels, alors tu peux dessiner. 

 

On m'a déjà dit "mais je suis pas un artiste comme toi".
Mettons les choses au clair :  je ne suis pas une artiste... :[
Ben non, je me qualifierai plus d'une créatrice, et ça, on l'est tous ! Y'a pas besoin d'être un artiste pour se mettre à observer, dessiner ou peindre. Imagine si il fallait être poète ou écrivain pour se mettre à lire et à écrire ! Alors fait sauter ce poids de tes épaules. Non, toi ou moi nous n'irons certainement jamais exposer dans une galerie, nous ne serons certainement jamais reconnus en tant qu'artiste, nos créations ne marqueront pas l'histoire de l'art. Et ce n'est pas grave, on a le droit d'apprécier un simple dessin, d'être content de peindre juste pour le geste.

 

Observer et dessiner c'est aussi un moment intime avec le sujet que l'on dessine. On apprend à le connaître différemment. Une pomme n'est plus une simple pomme. Une rose n'est plus une simple rose. On apprécie toute la complexité des formes qui composent notre sujet. 
 

Et puis finalement, dans notre rythme de vie moderne, le dessin est une activité calme qui peut mener à un état méditatif, hors du temps. L'observation permet d'apprécier plus facilement ce et ceux qui nous entourent mais aussi le temps présent, ici et maintenant.
Apprendre à dessiner c'est aussi une bonne manière d'améliorer l'estime de soi, voir que l'on est capable d'apprendre, qu'il n'y a pas de don à avoir pour pouvoir dessiner et s'améliorer.
 

Sans pourtant autant devenir un artiste, tu peux apprécier tout ce qui t'entoure d'une nouvelle façon. Allez, vas-y lance toi !

Marine Feuilleaubois

05.11.2018

Apprendre à dessiner, Apprendre à observer